Malchance qui s’abat ?

Orage aéroport - DFW

Est-ce de la malchance qui s’abat sur moi ? Dur dur… Car d’un autre côté j’en ai eu de la chance ! Pourtant, je viens de recevoir un e-mail négatif concluant l’entretien final (célèbre « Final Interview ») de la sélection d’Emirates, à l’Open Day du 21 août à Paris.

Ce qui fait en réalité mon quatrième refus d’une compagnie aérienne (hors Open Day). Alors que certains n’arrivent même pas à obtenir d’entretien ou ne passe pas le cap des premières éliminations dans certaines compagnies, moi bien souvent j’atteint presque le bout sans l’atteindre complètement. sad

Petit résumé de la situation actuelle…

Chez Emirates j’avais déjà participé à deux Open Days depuis octobre 2009, sans avoir réussi à passer le premier barrage du « dépot de CV ». Il y a deux semaines, la troisième, c’était la bonne, avec pas moins de 200 de participants, j’ai réussi à être convoqué le second jour avec les deux tests de groupe et un test d’anglais, éliminatoire chacun, que j’ai passé avec succès. Je me suis donc retrouvé finaliste parmi 28 autres, dont 9 garçons. Le stress de cette journée était énorme, on était convoqué à 8:30 heures, pour finir à 18h ! Et ainsi être convoqué à l’entretien quelques jours plus tard.

Là où on avait dû préparer pleins de photos, reçus pleins de papiers, avec même la liste de la valise du parfait PNC chez Emirates. Bref, on s’y croyait déjà ! 8 jours plus tard, aujourd’hui, l’impensable e-mail arrive à 7h48 sur mon Blackberry, encore au lit, et je lit la réponse négative. Déception…………. Les mots s’arrête là ! Le départ d’une nouvelle vie qui s’envole, et à la quelle je ne pourrais re-prétendre avant au moins 1 an. Délai minimum avant de re-participer à un Open Day. Encore faut-il que j’ai la chance d’arriver jusqu’à l’entretien final une nouvelle fois.

Fin juin, j’étais présent au premier Open Day de Qatar Airways sur Paris, mais refoulé au « dépot de CV ». A peu près les même conditions de vie que chez Emirates, la compagnie m’intéressait.

2 mois auparavant, j’ai eu la sélection XL Airways, convoqué sur dossier, 16 présents, refoulé aux premiers tests parmi la moitié, sans doute dû au test de Culture G qui était relativement difficile. Cette sélection je ne la regrette pas tant que ca même si ca m’aurait fait une bonne première expérience, puisque c’était un contrat de 3 mois, qui commencerait au mieux en décembre ! Avec le stage d’intégration et vols AEL à faire aux dates inconnues. Quid du Comment je mange mon pain en attendant ?

On recule de quelques mois, et là c’est la sélection easyJet. Convoqué à un Assessment Day sur dossier, je passe tous les tests (maths, anglais, et groupe) avec brillo, le lendemain c’est l’entretien individuel. Et quelques jours plus tard la réponse toujours négative… Grrrrr !

Enfin on arrive à ma première vraie sélection en mars dernier, chez Blue Line. Une compagnie qui établit principalement des vols charters VIP. Conditions pas terrible et payé au SMIC, mais au moins ca m’aurait fait peut-être une bonne première expérience. J’avais réussi les tests (anglais, culture G, CFS, et groupe), et je me suis fait refoulé à l’entretien final.

Il est très dur, même impossible, d’obtenir de feedbacks (avis) sur notre candidature, donc on ne sait pas toujours pourquoi on n’a pas été pris. Mais en faisant connaissance avec les autres candidats, on peut se faire quelques idées de profils. Chez Blue Line sur les 10 mecs ils en ont pris qu’un seul (salut à Brahim wink ) par exemple.

Donc en ce 6 septembre, j’ère toujours sur Paris, et pas de compagnie aérienne… snif sad Je peux désormais retenter easyJet (6 mois de délai), il n’y a plus qu’à attendre qu’ils me convoquent de nouveau.
Aujourd’hui les compagnies françaises recrutent doucement mais souvent en contrat saisonnier, ce qui est très difficilement viable, et cela dépend de la situation de chacun. Certains sont encore chez leurs parents et c’est plus facile pour eux de postuler, faire le stage…
Les compagnies étrangères telles que Emirates, Qatar, Etihad, easyJet qui recrutent mais à tour de bras, proposent des contrats plus sérieux et mieux. Faut aussi être prêt à se baser sur Dubaï, mais c’est ca la vie de PNC. bigsmile

Air France recommencera à recruter un jour (2012 ?). Peut-être un peu plus tôt avec l’annonce de leur filiale low cost qu’ils souhaitent mettre en place « Air France Express » (intox confirmé par la compagnie). Mais ca sera comme la ruée vers l’or, avec tellement de personnes qui postulera, qu’on peut tout espérer de gagner au loto, c’est la même chose.

Je suis passé si près de chez Emirates et d’un changement de vie, que mon moral est au plus bas. Mais il n’y a plus qu’à attendre, re postuler, continuer… Gagner de l’argent… Movin’ on!

Believe That Dreams Come True Everyday. Because They Do.


wink Clin d’oeil à Krysta Larson, une canadienne qui vit le rêve Emirates depuis près d’un an.

Publié le par titi Publié dans Général

16 Réponses à Malchance qui s’abat ?

Ajouter un commentaire