Abercrombie & Fitch à Paris

Après plusieurs années d’attente et de rumeurs, la marque américaine Abercrombie débarque en France, et plus précisément à Paris au 23 avenue des Champs-Elysées. Soit une boutique très prestigieuse, et oui puisqu’il s’agit d’un Flagship Store, entendez par-là une « boutique vitrine », comme il y en existe à New-York, Londres, Milan, et Copenhague. D’autres sont mêmes prévus un peu partout en europe cette année.

Sinon il existe des boutiques aux tailles plus standards partout aux Etats-Unis, que tout le monde va désormais connaitre :(. Il y a toujours Hollister, au style plus californien, mais chut ;).

Pendant une semaine précédent l’ouverture du magasin, des mannequins torses-nus et habillés au style d’Abercrombie étaient présents devant la boutique. Faisant ainsi monter la pression de jour en jour, avec de multiples articles dans la presse. Enfin, ouvert depuis hier, jeudi 19 mai. Je m’y suis rendu aujourd’hui. Oui, parce qu’il le fallait !

Avant de rentrer, tout comme à New-York (même si je ne m’y suis pas encore rendu), on doit attendre dehors dans la file d’attente. On pouvait sentir le célèbre parfum Fierce jusqu’à dehors, à croire qu’il y a des vaporisateurs extérieur ! Mais la file n’était pas énorme non plus, j’ai à peine attendu 10 minutes. On pouvait remarquer une sécurité importante à l’extérieur, des hommes portant les « hoodies » Abercrombie occupaient une bonne partie du trottoir.

On rentre part un portail magnifique, aux pointes dorées, puis via une cour de graviers entourée d’arbustes on atteint l’entrée 20 mètres plus loin. On notera un mec payé toute la journée à ratisser les graviers au râteau. Tout comme les multiples femmes de ménages à l’intérieur qui nettoient sans arrêt. Ca montre les moyens que possède Abercrombie & Fitch.
Le magasin à l’intérieur est tout simplement impressionnant. 1900 m2 réparti sur trois étages.

Juste à l’entrée, on a le droit de prendre une photo avec le mannequin torse-nu. Bien sûr j’ai demandé aussi une photo mais avec une fille (bah oui, tant qu’à faire), et donc la photographe. Que vous pouvez-voir ci-dessus. A noter qu’ils ont aussi choisi une métisse / noir en tant que photographe comme à Londres. Coïncidence ou choix marketing ? wink

Une fois à l’intérieur, la musique et leur parfum envoutant nous envahit, encore plus fort (la musique) qu’à Londres ou tout autre Abercrombie américain j’avais l’impression. Pauvres employés… L’ambiance est là, comme on à l’habitude, on se croirait aux Etats-Unis. Lumière tamisée. Les vendeurs sont payés à nous saluer par le typique « Hey, What’s going on ?!’, à sourire et à danser même sur la musique. Ils sont en réalité tous français, bien qu’ils parlent tous anglais je suppose vu la position géographique de la boutique et de sa renomée.
Cette manière d’être et de faire ne doit pas être facile pour eux, puisque c’est typiquement américain.
Je m’attendais à ce que le niveau de beauté ou sur l’attitude des vendeurs / mannequins soit d’un moindre niveau, mais que nenni, on se croirait aux Etats-Unis ! Ah souvenirs… Le casting a dû être rude. J’aurais dû t’chater avec quelques unes… La prochaine fois ?

Trois étages, avec une impression qu’il y a plus de vêtements représentés pour filles que d’hommes, mais je dois me tromper. Pour parler des prix, bah je n’ai rien acheté. Tout est dit ! lol. C’est simple, prenez le prix en dollars, changez le signe par l’euro, et rajouter aussi une dizaine d’euros, voilà le prix final.
Avec un parfum Fierce normalement à $44 (30€), on le retrouve içi à 55€. Les jeans à près de 100 euros, et les polos à 80. Bref, dommage mais je m’y attendais, c’est un peu comme Apple. Donc je continuerais à acheter sur Abercrombie.com, livré chez un ami aux Etats-unis, et réexpédié en France, ca revient toujours moins cher. Ou attendre mes prochains voyages chez l’oncle Sam. hihi !

J’ai également pu remarquer les managers présents dans la boutique dire quelques petits mots à leur employé. Du genre « il faut que tu dances plus », « il faut que tu sois à ce poteau là, décales-toi de quelques mètres. » Cela montre en quoi la force marketing d’Abercrombie est présente, et tout est vraiment calculé.

Avec la queue qu’il y avait, Abercrombie a bien fait d’ouvrir une boutique à Paris, c’est déjà un franc succès. Même si désormais la marque pourra être acheté par le premier péquin (quoi que, vu les prix…). Et surtout sera de plus en plus connue, ce qui réduira l’exclusivité de porter du Abercrombie, mais n’enlèvera pas l’amour que je porte à cette marque, ce style rendu tant que chez l’homme et la femme, et ce marketing poussé à l’extrême.

Publié le par titi Publié dans Général

6 Réponses à Abercrombie & Fitch à Paris

  1. spYz

    J’en ai vu un a Milton Keynes. Je suis rentre dedans il est dans un centre commercial. C’est pas mal par contre ca SENT LE PARFUM O M F G………

    Sinon dedans ca fait un peu boite de nuit tu y vois rien :D

  2. spYz
  3. titi

    C’était un Hollister non ?

  4. spYz

    Hollister c’est quoi ? :x

  5. spYz

    Ah oui c’est Hollister apres dedans yavais de cette marque ^^

  6. titi

    Bah c’est le nom d’une marque :) Ca appartient à Abercrombie, c’est le même style. hollisterco.com