Une journée dans la peau d’un figurant

A movie set

Un jour avant la fin de mes vacances en Californie, j’ai pu profiter d’une rare occasion : celle d’être figurant (« extra » en anglais) pour un film.

Et pas n’importe quel film, un film hollywoodien ! Après moult visionnage de making-of de séries TV & films, j’ai pu enfin assister pour de vrai à un tournage américain.

Suivez-moi dans cette magnifique journée inoubliable…

Le titre original du film pour le quel j’ai tourné s’intitule « jOBS ». Ce film est consacré à l’histoire et l’ascension d’Apple et notamment de Steve Jobs, cofondateur de la marque. Réalisé par Joshua Michael Stern, avec pour acteur principal Ashton Kutcher. Qui soit dit en passant, lui ressemble très fortement quand il était jeune. On retrouve également Dermot Mulroney, J.K. Simmons, et Josh Gad dans le rôle de Steve Wozniak (ce dernier étant toujours vivant) et a travaillé aux côtés de Steve pendant les débuts de la Pomme.

8h, l’heure de notre rendez-vous sur le lieu de tournage. C’était à Pasadena, au nord de Los Angeles, et plus précisément au « Convention Center ». La scène prévue est celle de la célèbre conférence (Keynote) de 1984, située normalement à Hawaï. Une seule scène pour cette longue journée ! Je ne peux vous en dire plus sur le contenu de la scène, formulaire de non divulgation signé. wink

Pour cette scène, ils ont eu donc besoin du public (les employés d’Apple) qui assiste à la conférence. On a dû s’habiller en style année 80. Pantalon Kaki, polo / chemise, et chaussure en cuir. J’ai dû acheter le pantalon car je n’avais qu’un jean trop « slim » pour ces années là, et également un polo sans marque apparente. Finalement cette journée m’a coûté un peu d’argent, mais cette journée est pour moi « price-less ». wink

Il est judicieux de préciser que nous sommes donc des « Unpaid Extras », des figurants non payés. Cependant nous sommes nourris (et nous l’avons très bien été, pas de foutage de gueule!), et pu bénéficier d’un parking gratuit (c’est rare aux Etats-Unis) pour la journée. Il y a même eu un tirage au sort avec deux iPads à gagner et des cartes cadeaux Starbucks (que j’ai gagné !!! Pas l’iPad :/)

Pendant cette journée, il y avait aussi des figurants payés sur le plateau, qui eux, ont un rôle un peu plus actif sur la scène. Comme servir des boissons aux tables.
Pour certaines scènes où il y a une foule importante, il n’est donc pas rare de faire appel à des figurants non payés.

Revenons à notre début de journée. 8h, les premiers figurants rentrent pour signer leur présence. On est alors invité à prendre un petit déjeuner et s’asseoir pour enfin patienter que la scène soit prête. Un bon petit déjeuner copieux : café, thé, fruits, donuts, bouteilles d’eau à volonté.

Nous sommes environ 250 figurants. Et pour cette journée j’ai même eu beaucoup de chance d’avoir pû tourner plusieurs fois, le matin et l’après-midi. Notre style vestimentaire est vérifié, et pour ceux à qui ça ne va pas, ils sont renvoyés pour se changer.
1 heure et demi plus tard, une femme choisi des figurants dans la salle, dont moi ! Youpii ! Un peu plus tôt, un premier groupe avait déjà été choisi et se trouvait déjà sur le plateau.

On entre sur le plateau, nous sommes dirigés à un endroit précis. « Un pas en avant, un en arrière, hop on bouge plus ! » Et là la longue attente commence. Car c’est ça être figurant, on nous place sur scène mais on ne commence pas le tournage de suite ! C’est plutôt l’inverse quand l’acteur principal arrive lui sur scène, on commence.

Pour le moment, une sorte de doublure est à la place de Ashton Kutcher, sans doute pour régler la caméra…etc. (C’est en réalité un « standing », un figurant payé pour prendre place de l’acteur le temps des réglages caméras, lumières… Généralement il lui ressemble fortement). Il se passe beaucoup de choses sur le plateau et nous sommes que observateurs. Beaucoup de techniciens qui règle les lumières, les assistantes qui donnent des accessoires (lunettes de Geek) à certains figurants. Le réalisateur qui donnent des ordres…etc. C’est à la fois impressionnant et passionnant.

Puis, Ahston est là au fond du plateau, et se dirige à sa place pour répéter un petit peu. Tout le monde observe. Les maquilleurs s’affairent encore autour de lui pour perfectionner son visage, ses vêtements.

Un véritable fourmilière sur le plateau, et nos jambes commencent à être lourde, ca fait déjà 40 minutes qu’on est immobile debout :p (pour ma part, d’autre étaient assis). Je remarque les figurants « habitués », ceux payés, qui sont simplement entrain de lire un bouquin.
Ashton est relativement décontracté, fait quelques blagues au micro et passe même de la musique avec son iPhone.

Puis 20 minutes après, on entend enfin crier « Rehearsal » (répétition), le calme tombe sur le plateau. Pas tout à fait en fait, puisque ce n’est q’une répétition et donc les caméras n’enregistrent pas. « Rehearsal » est répété plusieurs fois. Nos instructions nous ont été donnés un petit peu avant (que je ne peux vous divulger, sinon ca seraît vous parler de la scène en question. Rappelez-vous du formulaire signé.).
Puis on entend « Background » (c’est nous !), les figurants doivent commencer à agir, suivi du célèbre mot « Action ! ».

Ashton commence alors son dialogue, la scène se poursuit. Et enfin on entend « Cut ! ». Tout le monde s’arrête et on nous indique ce qu’il n’allait pas pour nous. Ensuite on ne sait pas trop ce qu’il se passe réellement sur le plateau. La fourmilière repart et les derniers réglages sont paufinés avant de commencer à tourner réellement.

Puis ca y’est, après de nouvelles longues minutes d’attente, on tourne ! Voici les mots qu’on entend dans l’ordre :

– Pictures Up! : « L’image » / la scène est prête.
– No sound ! : plus aucun bruit.
– Rolling ! : Les caméras tournent et commencent à enregistrer. Ce mot est répété par tous les techniciens sur le plateau.
Le clap devant la caméra est fait.
– Background : vous savez ce que c’est ;).
– Action !

– Cut !

Le premier shoot, on a dû le refaire au moins cinq fois ! Avec Ashton qui redit la même chose sans arrêt c’est assez marrant. Sans compter les fois où il n’arrive pas à dire sa ligne, ou même qu’il rigole, et les problèmes techniques. On voit enfin le bêtisier pour de vrai !

On peut ressentir une atmosphère assez cool et détendu sur le plateau, comme des boules de papier balancé sur le petit garçon qui faisait le « Clap » devant la caméra quelques secondes avant la scène. Mais le sérieux général de l’équipe était conservé. Ceci est important je pense pour conserver la bonne humeur de tout le monde, et donc pour obtenir la meilleure scène !

Je suis invité ensuite avec d’autres à sortir du plateau, il vont tourner un autre angle et je ne suis plus nécessaire. Je retourne alors dans la salle avec les autres, dont certains qui n’ont pas encore tournés !
J’aperçois de nouveaux snacks ! Chips, cacahuètes et divers cochonneries. Yahh!

Midi, arrive le temps du repas, sandwichs aux choix (jambon, boeuf, dinde), salades de pâtes, cookie. Bref, assez copieux même si je trouve le tout dégueulasse lol. Mais ça c’est moi qui n’aime pas la bouffe américaine. En clair comme je disais au début, ils ne se sont pas foutus de nous. Et ça c’est bien. Car nous ne sommes pas payé et ça aurait pû être bien pire.

Ce qui est marrant dans cette histoire de « bouffe », c’est que j’ai assisté à une conférence au Comic-Con de San Diego dont le sujet était de réaliser un film avant un budget quasi-nul. Et ils ont alors insisté sur le fait de nourrir copieusement toute l’équipe sur le plateau. Que c’était un point crucial pour que tout le monde soit content. Et c’est hyper important pour au final faire un bon film.

Et du coup je retrouve ce qui a été dit dans cette journée, plutôt marrant et vrai ! smile

L’après-midi, ils décident de tourner avec cette fois-ci tous les figurants. Certains n’avaient pas encore tourner. Je retourne sur le plateau. Je remarque qu’ils ont bougé quelques décors de quelques mètres, et du coup je ne me retrouve pas exactement au même endroit, car il y a aussi d’autres figurants. Du coup j’espère que ça ne se verra pas à l’image mais je ne pense pas, voir pas du tout en vue de la scène assez plongée dans la pénombre. Je me demande même si au final je serais à l’image mais ça ce n’est pas grave ! Ca dépendra des plans qui décident de conserver au montage.

Rebelote pour les même mots sur scène, « Action ! » Avec Ashton qui était toujours assez plaisant et continuait à nous faire rire. Cette fois-ci il y avait aussi les autres acteurs, et ils ont filmé différents plans.
Pendant une scène c’est même un figurant qui a pointé son pouce par mégarde devant la caméra et on a du la refaire.
Ashton a alors fait la remarque « Mais tu te rends compte combien de fois je redis la même chose ! Et là pour un pu** de pouce à la caméra ! ». Tout en rigolant bien sûr. Que de fun !
Pour l’avoir croisé plusieurs fois dans les couloirs, mais sans lui parler, il semble assez timide ce garçon ! Qui n’a pas du tout l’air pourtant devant caméra.

La journée se termine bientôt, nous sommes revenus dans la salle, et il y a même quelques figurants qui ne sont pas encore rentrés sur le plateau. Les pauvres ! Ils ont fait des ombres derrières une porte. Lol. L’équipe de tournage les a appelé « Shadow People ».

Du coup je ne retournerais pas sur le plateau pour ma part, et se sont ces « Shadow People » qui tourneront la derrnière scène de la journée, vers 18h. L’emploi du temps a été respecté. Pour avoir discuter avec d’autres figurants, il arrive qu’une journée finisse bien plus tard que prévu.

Ce qui était super également durant cette journée, ce sont les rencontres établies. On parle avec les autres figurants, nous venons de milieux différents. Certains ont déjà tourné, d’autres font du théâtre. C’est très enrichissant, et moi j’ai animé la galerie en étant français. LOL !

Ce fut une magnifique journée que je n’oublierais pas. Habitant en France, c’est un moment unique que l’on vit , alors qu’on a l’habitude de voir ça dans les bonus de nos Blu-rays. Et j’ai surtout hâte de retenter cette expérience si j’en ai l’occasion. Malheureusement aujourd’hui il y avait une autre journée de tournage que j’aurais pu faire mais me voilà dans l’avion au moment où j’écris ces lignes de retour en France. A un jour près ! La rage !

Ah j’oubliais, si vous aussi vous souhaitez tenter l’expérience, cherchez simplement sur internet ! De tonnes de sites internet et d’annonces, mais attention beaucoup d’arnaques. Un conseil : toutes les sociétés qui vous demandent de payer quoi que se soit alors que vous même vous ne serez pas payé, c’est une arnaque ! BeInAMovie.com est un bon site wink

Dernière chose, le film devrait sortir début 2013. Peut-être vous m’apercevrez. smile

La seule photo que je peux vous montrer, mon « name tag »:

Hello my name is John Morris

Publié le par titi Publié dans Général

2 Réponses à Une journée dans la peau d’un figurant

  1. Alexandra

    Je trouve ça vraiment cool, j’ai toujours eu envie d’être une figurante dans un film. Merci pour le site. =)

  2. Melanie

    Bonjour, super cool ton expérience ! j’aimerais avoir plus d’informations sur la démarche à suivre pour devenir unpaid extra.
    Est il possible de vous joindre par e-mail ?
    Best Regards :)

Ajouter un commentaire